Blog

Comment réduire l’impact environnemental de la Supply Chain ?

  • Quel est l’impact environnemental de la Supply Chain ?
  • L'impact environnement du transport
  • La consommation d'énergie, vectrice de pollution
  • La gestion des déchets
  • La construction polluante des infrastructures logistiques
  • Des prévisionnels de stock inexacts
  • Comment réduire l’impact environnemental de la Supply Chain ?
  • L’intégration de la technologie pour une Supply Chain plus verte
  • Optimisation du transport :  vers une gestion plus durable du transport
  • Une gestion efficace des stocks pour réduire les erreurs de stockage
  • La construction écologique des entrepôts
  • Pratiquer la logistique inversée en intelligence
  • Adopter des emballages écologiques
  • Adopter les normes environnementales pour mettre de la rigueur dans sa stratégie

L’impact environnemental de la Supply Chain peut être significatif. La cause la plus connue demeure les émissions de gaz à effet de serre et tout particulièrement en CO2. Toutefois, ce n’est pas la seule raison. Chaque entreprise, quelle que soit sa taille (TPE, PME, ETI ou grand groupe), a le potentiel de minimiser les répercussions climatiques dont elle est en partie actrice. En adoptant des stratégies pour rendre la Supply Chain durable et rentable à la fois, il vous sera possible de réduire l’impact environnemental de votre chaîne logistique. Focus sur l’impact environnemental et les solutions.

Quel est l’impact environnemental de la Supply Chain ?

En France, la réduction de l’empreinte écologique de la Supply Chain est plus que jamais une priorité. La logistique, qui repose sur le principe du mouvement des marchandises parfois à l’échelle mondiale pour satisfaire les clients, est un secteur qui pèse lourd sur l’environnement.

Le transport routier de marchandises est responsable à lui seul de 30 % des émissions de carbone.

L’impact environnemental de la Supply Chain provient de plusieurs sources :

  • le transport pour les chaînes d’approvisionnement et d’expédition,
  • la consommation d’énergie,
  • la gestion des déchets par exemple.

L’impact environnement du transport

Le transport des matières premières et des produits finis par voie terrestre, maritime ou aérienne a un impact environnemental. Il produit des gaz à effet de serre et d’autres polluants qui altèrent l’atmosphère et les écosystèmes. La mondialisation augmente la distance parcourue par les produits, ce qui entraîne une hausse des émissions de CO2 provenant du transport routier notamment.

La consommation d’énergie, vectrice de pollution

L’énergie requise pour assurer les opérations de la chaîne d’approvisionnement (principalement des combustibles fossiles) peut avoir un effet négatif sur l’environnement ; énergie utilisée :

  • pour faire circuler les véhicules de transport,
  • pour manipuler les colis et les palettes dans les entrepôts…

Du côté du stockage et de l’entreposage, les fonctions comme le chauffage, le refroidissement et l’éclairage consomment aussi beaucoup d’énergie issue du fossile essentiellement.

La gestion des déchets

La chaîne d’approvisionnement est une source importante de déchets aux conséquences néfastes sur l’environnement :

  • surplus de matières premières,
  • produits impropres à la vente,
  • emballages jetés…

Ils émettent des gaz à effet de serre lorsqu’ils sont brûlés, ils polluent l’eau et les sols lorsqu’ils sont enfouis.

La construction polluante des infrastructures logistiques

Le développement de la logistique conduit à la création de nouvelles infrastructures notamment pour le stockage. Ces nouvelles constructions (hub logistique, plateforme, entrepôt etc.) impactent drastiquement leur environnement :

  • consommation d’énergie,
  • émissions de carbone,
  • consommation de ressources,
  • impact sur le paysage et sur les écosystèmes…

Des prévisionnels de stock inexacts

La gestion de la Supply Chain repose sur des prévisions qui entraînent également un coût environnemental lorsqu’elles sont erronées. Une surestimation de la demande engendre une surproduction et un gaspillage de ressources (produit, emballage, déchet, transport…). Une sous-estimation oblige à pallier le déficit de produits en recourant à des modes de transport plus rapides mais plus nocifs pour l’environnement (colis non regroupés, etc.). À travers ces exemples, il est évident que la Supply Chain joue un rôle majeur sur l’environnement. La mise en œuvre de stratégies durables va en réduire l’impact.

Comment réduire l’impact environnemental de la Supply Chain ?

PME, TPE, ETI ou Grand Groupe, opter pour une stratégie adéquate :

  • rendra votre Supply Chain durable,
  • réduira son impact environnemental sans entacher sa rentabilité et sa proactivité face à vos concurrents.

L’implémentation d’un logiciel de gestion du transport, (Transport Management System – TMS), joue un rôle clé dans plusieurs de ces solutions.

L’intégration de la technologie pour une Supply Chain plus verte

La chaîne d’approvisionnement peut être plus écologique et performante grâce à la technologie. L’intelligence artificielle, l’automatisation et les plateformes numériques améliorent prévisions et processus et permettent de réduire l’impact écologique.

Optimisation du transport :  vers une gestion plus durable du transport

Le transport a souvent une grande responsabilité dans l’empreinte carbone d’une Supply Chain. Les entreprises peuvent diminuer cet impact en optimisant leurs trajets de livraison pour réduire la distance parcourue, en privilégiant des modes de transport plus respectueux de l’environnement (véhicules à faible émission…). Un logiciel optimise les trajets de livraison et sélectionne les modes de transport les plus performants en temps réel.

Une gestion efficace des stocks pour réduire les erreurs de stockage

Pour limiter le gaspillage et les transports d’urgence, très polluant, gérer les stocks avec précision est important. Le logiciel TMS le facilite en communiquant des informations en temps réel sur les niveaux de stock et les besoins des clients.

La construction écologique des entrepôts

Les nouvelles infrastructures logistiques peuvent être construites écologiquement et en optimisant leur consommation d’énergie. Pour cela, des matériaux isolants performants, des systèmes d’éclairage économes, ou des sources d’énergies renouvelables sont à favoriser.

Pratiquer la logistique inversée en intelligence

La reverse logististique concerne la politique des retours clients ainsi que le recyclage des produits en fin de vie. La pratiquer avec réflexion joue un rôle important dans la réduction de l’impact environnemental d’une Supply Chain. Une solution TMS aide à gérer cela efficacement.

Adopter des emballages écologiques

L’impact environnemental de la chaîne logistique ne concerne pas que le transport des produits. En effet, savez-vous que l’emballage peut représenter une part importante de l’empreinte carbone d’un produit ? Chercher à utiliser des matériaux d’emballage recyclés ou recyclables conduit l’entreprise à minimiser la quantité d’emballage utilisée ou à concevoir des emballages qui peuvent être réutilisés.

Adopter les normes environnementales pour mettre de la rigueur dans sa stratégie

L’adoption de normes environnementales, telles que la certification ISO 14001, aide les entreprises à structurer leurs efforts pour réduire leur impact environnemental. Ces normes fournissent un cadre pour la mise en œuvre de pratiques durables. Réduire l’impact environnemental de la Supply Chain de votre entreprise est sans nul doute un défi complexe, mais avec l’engagement et l’effort appropriés, il vous est possible de rendre vos chaînes d’approvisionnement plus durables. C’est notamment grâce à l’implémentation d’un TMS que vous parviendrez :

  • à optimiser les opérations de transport,
  • à gérer efficacement les stocks,
  • et à faciliter les retours produits et diminuer l’incidence de votre activité sur l’environnement et les écosystèmes.

En apprendre plus sur DDS

Notre histoire, nos prestataires, L’incubateur et DDS Academy.

Articles en lien